sanzione di 20 milioni di euro contro Google et Apple

Le gendarme de la concurrence italien a infligé vendredi une amende de 20 milioni di euro Google et Apple, équitablement répartie tra le due società, pour des pratiques commercialis non-correctes. L’Antitrust italiano «a établi que les deux sociétés ont chacune violé deux fois le Code de la consommation, la première en ne fournissant pas suffisamment d’informations (à ses clients, ndlr), la seconde pour pratiques agressives dans l’utilisation des condesnées des fins spot pubblicitari», indique un comunicato.

Rappelant que les deux géants du numérique recueillent des informations de leurs clients, l’Antitrust «a établi que ni Google ni Apple n’ont fourni des informations claires et immédiates sur l’acquisition et l’utilisation des données de leurs utilisateurs des fins commerciales», selon la même fonte.

Riguarda la seconda violazione, le gendarme de la concurrence dénonce «una pratica aggressiva» de la parte delle due società. Google par exemple est accusé de pre-installer dans la fase di creazione di un compte «l’accettazione par l’utilisateur du transfert et de l’utilisation de ses propres données des fins commerciales».

Cette «pré-activation permet le transfert et l’utilisation des données par Google (…) sans la necessité d’autres passages au cours desquels l’utilisateur pourrait confirmer ou modifier son choix», preciso il comunicato. «Dans le cas d’Apple, l’Activité Promotionnelle est basée sur una modalità d’acquisizione dell’accordo sull’utilizzo delle donne delle finanze commerciali senza precedenti per il consumatore la possibilità di scegliere se interessa pro lepre», causa l’Antitrust.

Cette autorité indépendante avait déjà infligé mardi une lourde amende, 200 million d’euros, Amazon et Apple, dont plus de 134 million à cette dernière, pour avoir restreint l’accès la plateforme Amazon de somes revendeurs de produits Apple. I pagamenti dell’Unione europea non sono più numerosi di quelli che derivano dalle sanzioni finanziarie contro i poids americani e cinesi del numero, dans un souci de mieux réguler leurs activités.

En mai, l’Antitrust italien avait ainsi infligé une amende de 102 milioni di euro Google pour abus de position dominante, mettant en cause son refus d’accepter sur sa plateforme Google Play une application tierce permanente de trouver desbornes de recharge pour les voitures elettriche.

Rodolfo Cafaro

"Inguaribile piantagrane. Professionista televisivo. Sottilmente affascinante evangelista di Twitter. Imprenditore per tutta la vita."

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato.