Intel veut s’ancrer en France, en Allemagne et en Italie

De nouveau concurrence suite une period de stagnation technologique, Intel souhaite revenir sur le devant de la scène. Et depuis la nomination di Pat Gelsinger, CEO di son nouveau, la firme s’en donne les moyens. Non content de réorganiser une part de ses activités (Intel va par exemple beginr graver, dans ses propres fonderie, des puces pour des groupes tiers… une première), la marque souhaite aussi accroître sensiblement ses capacités de conception de puces et ses capacity di produzione.

Dans cette optique, et dans un contexte de pénurie mondiale de semiconducteurs, Intel veut notamment prendre racines en Europe. Su raccomandazione apprenait de Bloomberg, que le géant californien est ainsi en bonne voie pour s’installer en France, en Allemagne et en Italie. Un triple déploiement stratégique qui mérite encore d’être pleinement confirmé, mais dont la rumeur provient de « personnes au courant des negoziazioni », assicura le media américain.

Dans la même categoria

La Chine veut nettoyer son web l’approche des JO de Pékin

La Francia, l’Allemagne e l’Italia dans les pensées d’Intel

Dans le détail, Intel serait sur le point d’installer un centre de recherches et de design en France (il pourrait être localisé Paris ou Grenoble, apprend-on), une usine de test et d’assemblage en Italie et un importante sito de produzione di puces en Allemagne. Questo progetto rappresenta un’enorme spesa per Intel che prevede investimenti aggiuntivi per miliardi di dollari, in totale, per nuovi complessi europei. I contatti di Bloomberg, le autorità di pagamento non si occupano di commentare le donne. Intel n’a pas non plus accepté de s’exprimer ce stade, acceso.

Cette Initiative, si elle se concrétise, devrait mener la création de plusieurs milliers d’emplois, nota Bloomberg. Le média rappelle par example qu’Intel doit également installer une nouvelle usine en Malaisie, pour 7,1 miliardi di dollari. Le site devrait offrirà un emploi environ 4000 personnes.

Resta qu’il faudra que les gouvernements français, italien et allemands jouent le jeu d’un point de vue fiscal… ce qui semble bien parti. Il ya quelques mois, Pat Gelsinger avait notamment applé les legislateurs des deux côtés de l’Atlantique accordier aux fabricants de puces des fondi pubblici sous forme d’allégements fiscaux et de subventions. Incondizionato sine qua non l’installazione de ces trois sites sur le vieux continent.

Rodolfo Cafaro

"Inguaribile piantagrane. Professionista televisivo. Sottilmente affascinante evangelista di Twitter. Imprenditore per tutta la vita."

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato.