Une vidéoconférence de Vladimir Poutine avec des grands patrons italiens suscite la polémique

Pubblicazione il 26 genn. 2022 16:24Es. giorno le 26 genn. 2022 16:47

Joe Biden minaccia la Russia per le sanzioni economiche devastatrici in caso di invasione dell’Ucraina. Ciondolo ce temps-là, il presidente russo Vladimir Poutine partecipa, lui, ce mercredi une vidéoconférence avec de grands patrons italiens.

L’événement, révélé par il «Financial Times», un’été organisé par la chambre de commerce italo-russe, tradizionale organo d’influenza del Cremlino e della penisola. Il vise «étudier les perspectives d’une expand ultérieure des liens entre les deux pays dans les secteurs énergétiques, industriels, financiers et des technologies environnementales».

La lista dei partecipanti pubblicata per la quotidien britannique a suscité une virulente polémique. Les Dirigeants des plus important groupes transalpins e figurent d’Unicredit Enel, de l’ENI Generali en passant par Barilla. Face eux, certis des plus influents manager russes tels que Igor Sechin et Kirill Dmitriev, rispettiviment la tête du géant pétrolier Rosneft et du Russian Direct Investment Fund.

Embarras la tte du gouvernement

Bien que l’événement ait été prévu avant la montée des tensions dans la crisi ucraina, les autorités italiennes ne cachaient pas leur embarras sur la pertinence de son maintien dans le contexte actuel. Alors que le président américain appelait en début de semaine Mario Draghi per rafforzare l’unità dei salari occidentali, il governo italiano in una fait pression pour que cette videoconferenza soit annulée et insistere sul caractè requeuné ne de ucé révéré officiel.

La presenza dell’ambasciatore italiano Moscou, initialement prévue, a été annulée. Et les défections se sont multipliées, notamment celles des administrateurs délégués de l’ENI, de la SNAM (principale enterprise italienne de transport de gaz naturel) o encore du français Philippe Donnet, CEO de l’assureur Generali.

Realpolitik economica

« Se les Européens veulent changer les calculs de Poutine, a verti la Maison-Blanche, ils doivent tre prêts réagir ensemble en l’exposant à d’énormes conséquences. » Et en subir l’impact en retour. Avant l’adoption des sanzioni contre Moscou en 2014, Rome était son quatrième partenaire commercial et le deuxième parmi les pays de l’UE. Les échanges commerciaux entre les deux pays avaient bondi de 327 % entre 2000 et 2013 pour s’élever 37 miliardi di euro par an. Ils avaient été ramenés 7.1 miliardi nel 2020 mais ont progressié de 54% l’an dernier.

Un élan que le monde industriel transalpin ne voudrait pas voir se briser sur le mur de nouvelles sanzioni. Il peut compter sur la realpolitik de son gouvernement plus sensible aux intérêts économiques qu’aux enjeux stratégiques.

Tiraillee tra Mosca e Washington

Le riguardo que l’Italie porte sur la crisi ukrainienne souffre du strabisme divergent de sa diplomatie. Fidèle vassale de Washington, elle avait historiquement le parti comuniste le plus puissant d’Europe occidentale et a toujours entretenu de bons rapports avec Moscou. Des liens qui n’ont fait que se renforcer après la disparition de l’URSS. Ils ont connu leur point culminant avec la deep amitié entre Vladimir Poutine et Silvio Berlusconi au tournant des années 2000.

Matteo Renzi, lorsqu’il était president du Conseil, s’était fait l’avocat de la levée des sanzioni contro la Russie. Quant Matteo Salvini, il n’a jamais cache son admiration pour Vladimir Poutine et a fatto l’objet d’une enquête sur un finance presumé illégal de son part par le Kremlin . « Quand on déplace des soldats et des chars, il faut toujours savoir éviter les ennuis, a commenté le leader de la Ligue propos de l’Ucraina. Car si quelqu’un ferme les robinets de gaz en provenance de la Russie, l’Italie est dans le noir et le froid partir demain. » Un parfait curriculum de la diplomatie transalpine.

Rodolfo Cafaro

"Inguaribile piantagrane. Professionista televisivo. Sottilmente affascinante evangelista di Twitter. Imprenditore per tutta la vita."

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato.