Una direttiva europea soddisfa i trasporti dell’Europa dell’Est

Entrée en application, la nouvelle réglementation européenne sur le transport routier permet aux pays membri de l’Europe de l’Est de continuer proponente leurs directors des rémunérations locali. La presse tchèque se satisfait de cette mesure, tout en s’inquiétant de la concurrence de la Roumanie et de la Bulgarie, aux salaires inférieurs.

“La Tchéquie a gagné la bataille des salaires des Conducteurs Routiers”se réjouit le quotidien économique Hospodarske Noviny le 2 février, tandis que Denik N, autre titre libéral, se félicite que, “Après des années de conflits entre l’Ouest et l’Est, de nouvelles règles pour les chauffeurs entrent en vigueur”.

Fruit de difficiles négociations menées entre les pays membres ces dernières années, la direttiva européenne sur le renforcement de l’application de la législation sur le détachement de travailleurs est mise en uvre depuis le mercreer. Ces modifications apportées au “paquet mobilité” visent protéger le droit de travail et le temps de repos des chauffeurs routiers.

Hospodarske Noviny explique pourquoi il s’agit d’une bonne réglementation. En tout cas pour le transport routier tchèque. “Contrairement ce qui se passe dans d’autres secteurs d’activité, les Conducteurs ne sont pas tenus d’être rémunérés au moins au niveau du salaire minimo dans le pays de l’UE où ils opèrent. O l’Allemagne, l’Autriche ou la France esigeaient l’origine qu’il en soit ainsi.

Concorrenza déloyale

En 2016, la mise en concurrence des Conducteurs au sein de l’Union européenne était devenue une pomme de discorde entre anciens et nouveaux pays membres. “Deux camps inconciliables”, selone Denik N. Les chauffeurs de plusieurs entreprises

[…]

Rodolfo Cafaro

"Inguaribile piantagrane. Professionista televisivo. Sottilmente affascinante evangelista di Twitter. Imprenditore per tutta la vita."

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato.