Pompeo : découverte exceptionnelle d’une momie avec des cheveux extrêmement bien conservée

Près de Pompéi en Italie, des archéologues ont découvert un squelette vieux de 2 000 ans. Très bien conservé, il presente des restes de cheveux.

La ville ensevelie de Pompéi n’a pas fini de livrer tous ses secrets. Le corps de Marcus Venerius Secondo s’est en partie momifié de manière naturelle au fil des années puis des siècles qui ont suivi sa mise au tombeau.

D’eccellenti condizioni di conservazione

Dans une tombe isolée, le corps particulièrement bien conservé di Marcus Venerius Secondo, mort 10 ans avant l’éruption du Vésuve. Fait étonnant : sa tomba a comme été protegée. Conserva dans une chambre funéraire hermétiquement close, le squelette, qui a 2 000 ann, a bénéficié de très bonnes condizioni di conservazione. Certe feste del corpo semblent momifiées, il ya même des cheveux sur le crâne et les restes d’une oreille.

Qui était Marcus Venerius Secondo ?

Il s’agissait d’un antica esclave rattaché au temple de Vénus devenu une sorte d’animateur qui donnait des représentations en langue hellénique, membre du collège Augustal. Une targa commemorativa avec son nom gravé dessus était posée sur le fronton de la tombe.

Mais l’épitaphe dévoile aussi de nouvelles informations quant la vie culturelle de la cité détruite. Marcus aurait produit des représentations théâtrales Pompéi en langue grecque. “Il était le seul organizer ces représentations en grec et en latin. C’est le premiere témoin de spectacles en grec Pompéi”, précise Gabriel Zuchtriegel, direttore del sito di Pompéi sur Franceinfo.

Cette découverte apporte ainsi la prima conferma que le grec, la langue de la culture en Méditerranée, était utilisé aux côtés du latin.

Rodolfo Cafaro

"Inguaribile piantagrane. Professionista televisivo. Sottilmente affascinante evangelista di Twitter. Imprenditore per tutta la vita."

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato.