L’Uruguay ne sait que faire d’un encombrant aigle nazi en bronze

Faut-il la vendre aux enchères, l’exposer des fins pédagogiques de lutte contre le fascisme ou la détruire ? Au milieu d’une polémique internationale, l’Uruguay decide di fare una scultura rappresentante un aigle nazista, retrouvée en 2006 au fond du Río de la Plata.

C’est un aigle de bronze haut de 2 mètres, tenant un svastika entre ses serres. Cette scultura trônait Jadis la proue du croiseur Amiral Graf Spee, inviato per le fondamenta della flotte britannique lors de la bataille du Río de la Plata, en 1939. Retrouvée soixante-sept ans plus tard, en 2006, par une compagnie privée d’exploration sous-marine, elle est aujourd’hui conservée dans un bâtiment militaire sous la garde de l’armée uruguayenne.

Après une longue querelle judiciaire, une cour d’appel du pays sud-américain a récemment ordonné l’État de la vendre afin de payer la compagnie qui l’a sortie des eaux brunes du Río de la Plata, rapporte BBC Mundo. Selon le contrat qui avait été établi, l’entreprise devrait toucher la moitié des gains générés par la vente aux enchères.

Mais pour le gouvernement uruguayen, la question est devenue “encore plus lourde que les 3 tons de cette statue de bronze aux ailes étendues”, commento alla redazione latino-americana du media britannique :

[…]

Matilde Guillaume

Rodolfo Cafaro

"Inguaribile piantagrane. Professionista televisivo. Sottilmente affascinante evangelista di Twitter. Imprenditore per tutta la vita."

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato.