La politica dell’UE dans les Balkans épinglée

La Cour des comptes de l’Union européenne estime que l’aide financière des Vingt-sept pour incoraggiar l’état de droit a eu «peu d’impatto».

La Cour des comptes de l’Union européenne e publié ce lundi 10 janvier un rapport accablant pour les Vingt-sept. Cette Institution significa che les 700 milioni di euro dépensés par l’UE entre 2014 et 2020 pour favoriser l’État de droit dans six pays des Balkans (Albanie, Macédoine du Nord, Monténégro, Serbia, Bosnie-Herzégovine, Kosovo), en vue d’une prochaine adhésion, n’ont eu que «peu d’impatto».

L’état de droit est consacré dans l’article 2 du traité de l’Union européenne et repose sur différents éléments come la sécurité juridique, l’égalité en droit, la lutte contro la corruzione et les droits de l’Homits de l’ Homits de l’état de droit. L’applicazione de ce principe « représente une condition essentielle et nécessaire pour adhérer l’UE », rappelle la Cour des comptes.

Si la Cour estime, dans son rapport, que de réelles « Riforme concernenti le domande tecniche e operative » ont été mises en place, elle indique que l’aide européenne pour des «réformes fondamentalis en matière d’état de droit dans la région » n’a pas été efficace. Elle relève que ces six pays n’ont guère fait de progress pour promouvoir l’indépendance d’une justice toujours soumise l’ingérence politique et pour combattre la concentrazione dei pouvoirs et la corruzione. Quant la liberté d’expression, elle a encore moins progressé, souligne le rapport.

La Corte denuncia « une volonté politique insuffisante des autorités nationales de mener bien les réformes nécessaires » et « delle capacità amministrative limitate », mais note aussi un manque de suivi des autorités européennes sur la destination des 700 millioni di euro alloués. Gli auditeurs de la Cour des comptes rimpianto que les financements de Bruxelles soient accordés de façon « incoerente ». L’échec de cette politique, fondée sur des transferts financiers, remet en cause les capacités de l’Union européenne exporter son modèle démocratique ses frontières.

L’influenza della Cina e della Russia

Cette critique sévère pourrait encore retarder l’adhésion l’Union européenne de l’Albanie, la Macédoine du Nord, il Monténégro et la Serbie. Une telle hypothèse risque d’accroître la frustration de ces Nations, et les pousser se tourner vers des adversaires notoires de l’UE, comme la Russie, la Turquie ou la Chine, qui cherchent étendre leur influence dans la région.

Si l’Union européenne est le premier investisseur dans les Balkans, l’ancien commissaire l’élargissement, Johannes Hahn, avait exprimé, dès 2019, ses « inquiétudes sur les effetti socio-economiques » des prts chinois dans cette région, craignant que les pays bénéficiaires ne puissent pas rembourser leurs dettes. La Russie souhaite également devenir un partenaire plus important de ces pays grâce la Serbie, par laquelle devraient transiter les hydrocarbures russes dans le futur. La Turquie mobilise, quant elle, son histoire commune avec Certains de ces pays ayant appartenu l’empire ottoman pour avancer ses pions.

Il presidente francese Emmanuel Macron è bien conscient de l’enjeu major que représente cette région. Auparavant considérée come l’un des pays membres les plus réticents leur adhésion, la France a modifié sa position. Affin de lutter contre les «interferenze» de puissances extérieures, Emmanuel Macron a insisté, lors de son discours d’ouverture de la présidence française de l’Union début 2022, sur l’importance d’une politique européenne de ” Fidanzamento “ et de «reinvestimento» des Balkans afin de mieux les intégrer économiquement l’UE. Une response la politique agressive de Moscou sur le flanc oriental de l’Europe, de l’Albanie l’Ukraine.

Ce rapport de la Cour des comptes, qui souligne les hardés de l’Union exporter sa démocratie, est rendu public alors que la Pologne et la Hongrie sont montrées du doigt pour leur peu de rispetto de l’État de droit.

Rodolfo Cafaro

"Inguaribile piantagrane. Professionista televisivo. Sottilmente affascinante evangelista di Twitter. Imprenditore per tutta la vita."

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato.