la croissance pourrait dépasser 5.8% en 2021, selon le ministre de l’Economie

La croissance de l’Italie, dont l’économie avait été terrassée par la pandémie de coronavirus l’an dernier, devrait atteindre 5.8% en 2021 et pourrait tre «même légèrement supérieure» ce taux, un annoncé dimanche le ministre de l’Economie Daniele Franco.

«Nous prévoyons une croissance de 5.8% pour cette année et il n’est pas exclure qu’elle soit légèrement supérieure. Ces chiffres sont incoraggianti», at-il déclaré lors du Forum économique La Casa Europea – Ambrosetti Cernobbio. Dans sa dernière prévision en avril, il governo di Mario Draghi avait table sur une hausse du Produit intérieur brut de 4.5%, mas avait dans la foulée indiqué plusieurs riprende l’envisager une croissance supérieure à 5%. Certains économistes tavoletta même sur 6%.

Après le deuxième trimestre où la croissance a atteint 2.7% par rapport au précédent, le troisième trimestre aussi «se déroule bien», in rilievo Daniele Franco, précisant que l’acquis de croissant pour l’année était de 4,7%. «Il più importante que la reprise soit rapide“, mais “le défi le plus importanti est de croître de manière structurelle à un taux plus élevé que par le passé», a insistere le ministre.

Le total des investimenti italiens devrait augmenter de 15%

Daniele Franco a également rappelé qu’«il s’agit d’un rebond après la plus forte perte de PIB» depuis la Seconde Guerre mondiale, soit un plongeon de 8.9% subi en 2020, sous l’effet de la pandémie. Le total des investimenti italiens, tant publics que privés, devrait augmenter de 15% en 2021 et leur part dans le PIB passera 20%, contre 18% en 2020, a détaillé le ministre.

Le gouvernement italien mise sur un’ambiction plan d’investissements d’un total de 222,1 miliardi di euro su sei ans, axé sur la numérisation, la transition écologique et les infrastructures et financé en grande partie par des fondi europei. Sous l’effet des mesures de relance, il déficit public de l’Italie a grimpé 13.1% du PIB au premier trimestre. Et la dette publique devrait atteindre le chiffre vertigineux de prs de 160% du PIB fin 2021, contre 134% en 2019, avant la pandémie.

Selon Daniele Franco, qui a indiqué vouloir poursuvre une «politica espansiva» l’an prochain pour soutenir la croissance, un retour de la dette des niveaux d’avant la pandémie n’interviendra que «verso la fin de la décennie».

Rodolfo Cafaro

"Inguaribile piantagrane. Professionista televisivo. Sottilmente affascinante evangelista di Twitter. Imprenditore per tutta la vita."

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato.