Italia : Sancto Lucio de Coumboscuro, il villaggio qui ne parle pas italien


C’est un villaggio d’une trentaine d’âmes l’abri des aléas du monde. Sancto Lucio de Coumboscuro, non loin de la frontière française, dans le Piémont italien, on ne parle aucune des langues des pays alentour. Comme le related nos confrres de CNNpartis la rencontre des habitants de ce village isolé, on parle officiellement le provençal, dialettale de l’occitan parlé en Provence, dans l’est du Languedoc et, donc, dans les vallées occitanes du Piémont.

Ici, il n’est pas rare de connaître des pannes d’électricité pendant plusieurs semaines en hiver. « Nous n’avons pas de télévision, racconte Agnès Garrone, une jeune habitante de 25 ans. Ce que vous n’avez jamais eu ne vous manque jamais vraiment. Quand il ya une coupure de courant pendant quinze jours, pas de panique : nous ressortons les vieilles lampes huile de nos grands-parents. »

«Une vie de sacrificio»

La majorité des familles sont des familles d’éleveurs, e comprende celle d’Agnès, qui s’occupe également de la seule maison d’hôtes du village. « Je me lève l’aube pour m’occuper des moutons, raconte-t-elle. Je travaille 365 jours par an, pas de vacances. Je ne fête jamais Noël ou le Nouvel An car mon troupeau a besoin d’être nourri et Surveillé. C’est une vie de sacrificio, mais c’est très gratifiant lorsqu’on assist la naissance d’un agneau. »

LIRE AUSSIVaucluse : les panneaux en provenzale vont-ils vraiment disparaître ?

La zone du Piémont dans laquelle se trouve le village a souvent alterné entre la France et l’Italie. Ainsi, les habitants se sentent provençaux plutôt que français ou italiens. La minorità occitane a été reconnue officiellement en Italie en 1999 et in langue est ainsi protegée par la loi italienne. Mais elle reste parmi les langues en voie d’extinction selon un rapport de l’Unesco publié en 2010.


L’editoriale vous consiglio

Rodolfo Cafaro

"Inguaribile piantagrane. Professionista televisivo. Sottilmente affascinante evangelista di Twitter. Imprenditore per tutta la vita."

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato.