délabrée et asphyxiée par ses dettes, Napoli attend son sauveur

REPORTAGE – Gaetano Manfredi, attendu comme le Messie par les élites napolitaines, se present dans une ville où les services communaux se sont beaucoup dégradés.

Inviato speciale Napoli

S’il n’était pas un fan déclaré de la Juventus, Gaetano Manfredi, 57 ans, aurait de fortes chances d’être élu dès le premier tour la mairie de Naples, soutenu par toute la gauche y compris le Mouvement 5 étoiles. Il est l’opposé du maire sortant, Luigi De Magistris, un tribun de gauche élu en 2016 avec 67% des voix. Ancien recteur de l’université Federico II, ministre de l’Université en 2020, cet ingénieur de formation n’est encarté nulle part, et n’a pas d’experience politique locale.

Mais les élites napolitaines l’attendent comme le Messie: «Depuis dix ans, De Magistris n’a pas géré la ville, riprende Ottavio Ragone, de La Repubblica Napoli. Oppure, elle a besoin d’un maire qui fait moins de politique et agit plus.» «Les Napolitains veulent aujourd’hui des réponses concrètes leurs problèmes quotidiens», dit Manfredi.

Le tiers monde en Europa

Certes, Napoli ne croule plus sous les immonddices comme en 2008. Mais malgré ses quelques places rénovées autour de stationes de métro parmi les plus…

Vedi articolo est réservé aux abonnés. Il vous reste 86% découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonne ? Connectez-vous

Rodolfo Cafaro

"Inguaribile piantagrane. Professionista televisivo. Sottilmente affascinante evangelista di Twitter. Imprenditore per tutta la vita."

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato.