“Adibou” fait figlio ritorno!

Au début des années 90 le jeu vidéo est un divertissement réservé aux plus jeunes. Sulle console Mega Drive, Super Nintendo. Mario et Sonic sont alors les coqueluches dans les cours de récré. Mais c’est aussi une époque où le jeu video est largement décrié. Les reportages télé ne manquent pas dans les années 90 pour pointer du doigt ce loisir. Come l’emissione Inviato speciale qui parle de “virus venu d’Asie qui fait des ravages chez les jeunes en Europe et aux tats-Unis”.

La sortita d’Adibù est alors une petite rivoluzione. Le jeu video educatif trouve la lumière. Il était depuis tombé dans l’oubli, mais revoil donc Adibù, grazie all’editore francese Ubisoft. Le jeu va ressortir sur tablettes et PC. Spiegazioni avec Brice N’Guessan, direttore della redazione de Rivista Jeux Video.

franceinfo : Comment est né Adibù, dans un contexte ou l’idee d’un jeu vidéo educatif n’allais pas de soit ?

Brice N’Guessan : C’est une société française, Cocktel Vision qui va avoir un déclic grazia Rolan Oskian, l’un des cofondateurs. Il voit bien que les joueurs sont de plus en plus nombreux et ils sont jeunes. Rolan Oskian va alors imager un vasto mondo dans lequel su peut effectuer différentes activités educatives en s’appuyant sur l’aspect ludique du jeu vidéo.

En 1990, débarque alors pour la premire fois Adi ! Ce personnage aux oreilles pointues digne d’un extraterrestre propone aux 10-14 ans de s’améliorer en maths, en français et en anglais. Dès le départ, c’est un succs. Imaginez-donc, les enfants vont pourvoir apprendre avec le jeu vidéo ! C’est une veritable storia di successo pour cette société qui était au bord du dépôt de bilan.

Mais le plus gros succs va arriver avec Adibù

Adibou est un personnage iconique aujourd’hui pour beaucoup d’adultes. Ce petit personnage la casquette rouge come Mario et aux oreilles pointues s’adressait avant tout aux plus jeunes de quatre sept ans par le biais de différentes activités d’éveil. Au program : musique, lecture, calcul, sciences et même recettes de cuisine… Ce succs va attirer la convoitise de plus gros éditeurs mais, de rachat en rachat, Cocktel Vision et Adibou vont disparaître en 2011.

Mais dans le jeu vidéo le Game Over n’existe pas puisque le personnage d’Adibou s’apprête revenir.

Oui l’annonce est tombée, Adibù sera bientt de retour grazie all’editore francese Ubisoft qui resuscite la licenza 30 ans après le premier jeu. Autant vous dire que l’annonce a généré de la nostalgie, et déjà beaucoup de parents ont hâte de faire découvrir leurs enfants leur madeleine de Proust. Peu d’informations pour le moment, mais l’on peut faire confiance au petit studio Parisien Wiloki qui est la baguette, puisque les fondateurs sont les enfants de Rolan et Catherine Oskian, les cocréateurs d’Adibù.

Rodolfo Cafaro

"Inguaribile piantagrane. Professionista televisivo. Sottilmente affascinante evangelista di Twitter. Imprenditore per tutta la vita."

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato.